Catégories



Histoire et Salon

Informations

Suivez-nous sur Facebook

Histoire de la Carte Postale :

La première apparition de la carte postale telle que nous l'entendons remonte à 1873 avec une carte postale publicitaire de La Belle Jardinière. Avant cela nous pouvons trouver des cartes precurseurs ou des cartes pionnières, les ancêtres des cartes postales présents en circulation dès fin des années 1860.

En France c'est pendant le siège de Paris (la Commune) que les cartes postales sont officiellement créées, elles circulent par Ballons Montés pour contourner le blocus de Paris.

1889, l'Exposition Universelle : Il sagit de la première carte postale représentant une vue : la LIBONIS, montrant la Tour Eiffel. La tour Eiffel est dessinée et sera vendue à 300 000 exemplaires.

1891, Dominique Piazza édite les premières cartes postales en phototypie ! Il est aujourd'hui présenté comme l'inventeur de la carte postale.

La carte postale reste tout de même très rare jusqu'à 1904 malgré la standardisation de la production industrielle et l'évolution des techniques de phototypie. Tout le monde n'a pas le luxe d'envoyer des cartes postales, ni même de correspondants éloignés géographiquement. Encore faut-il ne pas être analphabète (entre 30 et 60% d'analphabètes en France début 1900). Tous ces critères font que la majorité des cartes de cette période proviennent soit de familles au niveau social et/ou culturel élevés, soit utilisées lors d'échanges commerciaux (commandes, factures, publicités, ...).

Le tournant : 1904. Fin 1903, suite à un décret de La Poste, une partie entière de la carte est reservée à la correspondance. Jusqu'alors les éditeurs laissaient un espace vierge du coté illustration pour permettre aux correspondants d'écrire quelques mots. Arrive donc avec cette nouveauté qui donne la possibilité de communiquer plus longuement, un nouvel attrait pour la carte postale.

L'Age d'or : 1914-1920. Avec la grande guerre 1914-1918, arrive l'âge d'or de la carte postale. Mis à part les cartes de correspondances militaires, les hommes mobilisés envoient et reçoivent des cartes qui sont conservées. Sans forcement être collectionnées, le traumatisme de cet événement pousse les familles et les soldats à garder ces correspondances qui constituent encore aujourd'hui la majorité des stocks de cartes.

Le Déclin : A partir des années 1920 la carte postale perd de son coté utilitaire, car depuis début 1900, le téléphone fait son nid en France, supplantant la carte postale petit à petit. En 1908, 182 000 abonnés en France, 1913, mise en place du premier central téléphone automatique.

Ajoutons à ceci aussi l'arrivée de nouveaux procédés d'impression et des qualités de papier moins prisées et qualifiées de "plus médiocres".

La démocratisation des appareils photographiques joue aussi son rôle dans ce ralentissement de la production de cartes postales. Les cartes-photos sont remplacées par des photos, les petites scènes de village par des vues générales, et il est plus simple de photographier le point de vue qui nous plait plutôt que de n'avoir pour choix que celui de l'éditeur de cartes.

Ce déclin de l'utilisation de la carte postale, n'est pas pour autant la fin de celle-ci. Car c'est aussi à partir de cette période et jusqu'à aujourd'hui époque de l'internet et de la globalisation que les collectionneurs sont réellement apparus ! De l'outil nous sommes passés à l'objet, trace de notre passé, de celui du pays de nos ancêtres, marque de notre histoire commune ou personnelle. La collection prend son envol.

La période semi-moderne et moderne : De 1936 à nos jours, les cartes postales, un petit coucou des vacances à nos proches que l'on ne garde pas tant pour l'illustration que pour le plaisir de lire et relire la correpsondance. Depuis1936 existent en France les congés payés et toutes les familles n'ayant pas ou peu la possibilité de partir en vacances auparavant le font et envoient des cartes postales.

La période sémi moderne (1936-1970) reflète bien l'évolution des techniques utilisées pour la carte postale se rapprochant toujours plus de la photographie telle que nous la connaissions avant les appareils photos numériques. On voit aussi de plus en plus de cartes aux couleurs "naturelles". Les cartes postales modernes (1975 à nos jours) ont comme particularité d'avoir changé de format. Passant du format historique à une carte plus grande (10/15cm). Aujourd'hui 300 millions de cartes postales circulent chaque année en France malgré internet et un soit-disant individualisme !

--Collectionner les Cartes Postales, comment bien débuter :

Les premières collections et les premiers collectionneurs arrivent dès la création des premières cartes postales. Les plus recherchées etant justement celles antérieures à 1900. Citons par exemple la serie de la Collection des Cent (commercialisée en 1901), qui figure parmis les plus belles series de cartes postales illustrées et les plus anciennes.

Il y a autant de collections que de collectionneurs de cartes postales bien que nous retrouvions tout de même trois grands types de collections.

La collection pour le côté graphique, pour le thématique, et la collection regionaliste qui couvre de nombreuses motivations (côte historique, côte sentimental/nostalgique, généalogie, archivage, ...).

La collection pour le côté graphique, relève de la sensibilité de chacun. Qui n'est pas séduit par une belle Mucha ou alors quelques enfants de Germaine Bourret ? Cette collection se base sur les productions des illustrateurs. Le collectionneur construit sa collection selon ses envies (par série, par thème, par illustrateur ...) avec ou sans référence, selon les critères qu'il est seul à s'imposer.

La démarche est identique pour les collections par thématique. Une fois la thématique établie (Gares, Ours, Aviation, Attelages, Artistes, Militaria, Editeur...), cette collection s'articule autour de ce fil rouge, mais dans les conditions définies par le collectionneur lui même (Gares de telle région, Aviation moderne/ancienne/uniquement tel type d'avion, 1914-18, ...). C'est sûrement les collections les plus ouvertes car les thèmes collectionnables sont infinis !

La collection régionaliste. La plus présente parmi les collectionneurs, a une nature multiple. Que l'on collectionne son village, celui de ses ancêtres, un département entier, ou une ville qui nous a marqués, cette collection peut se décliner à l'infinie ou s'arreter très vite. Certains villages n'ont été mis en cartes postales q'une seule fois, donc si votre collection se concentre juste sur ce tout petit village ça peut aller très vite. A l'inverse, si vous recherchez les cartes de plusieurs villages, voir un département entier avec la capitale de région, la collection peut devenir infinie (surtout si vous voulez tous les clichés et toutes les éditions !!).

N'oubliez pas que quelle que soit votre collection, vous n'ètes sûrement pas seul, pensez à vous renseigner sur internet ou auprès de clubs et associations spécialisés pour parfaire vos connaissances.

Il est mainteant temps pour vous de partir à la découverte des cartes postales présentes sur le site. Bonne recherche !